mercredi 31 juillet 2019

5 ASTUCES POUR AVOIR UNE BELLE PEAU


Vous enviez les stars hollywoodiennes et leur peau parfaite ? Rassurez-vous, le teint zéro défaut ne leur est pas uniquement réservé. Voici 5 secrets pour avoir une belle peau.
1. Hydratez de jour comme de nuit                
Il ne faut absolument pas faire l'impasse sur l'hydratation. Votre peau doit être hydratée quotidiennement. Prenez 2 minutes chaque jour pour bien appliquer votre soin visage et 5 minutes pour hydrater votre corps. La crème hydratante ne fait qu'hydrater votre peau. Il faut donc veiller également à la nourrir à l'aide d'un soin plus riche comme un masque par exemple.
2. Démaquillez-vous tous les jours sans exception
Là aussi, il ne faut pas négliger le démaquillage le soir. En effet, si vous ne nettoyez pas votre visage chaque jour, votre peau va étouffer. Des petites imperfections vont apparaître. Et tous vos efforts seront vains. 
3. Purifiez votre peau
Le gommage est un rituel beauté que vous devez absolument adopter si cela n'est pas déjà fait. L'exfoliation permet d'éliminer les cellules mortes et de faire respirer notre épiderme. Adoptez un gommage adapté à la sensibilité de votre peau.
4. Buvez de l'eau et mangez sain !
Une bonne hygiène de vie est indispensable. Pour une belle peau, il faut boire au moins 1,5 L d'eau par jour et consommer quotidiennement des fruits et des légumes pour faire le plein de vitamines. Eviter les aliments trop gras et trop sucrés.  
5. Évitez l'exposition au soleil
Le soleil est l'ennemi n°1 de la peau. Évitez de vous exposer trop souvent aux UV pour limiter le vieillissement prématuré et les taches pigmentaires.

jeudi 25 juillet 2019

LUCITE ESTIVALE : NOS SOLUTIONS POUR PRÉVENIR L’ALLERGIE AU SOLEIL




Inesthétiques petits boutons rouges, désagréables sensations de démangeaisons, impossibilité de lézarder au soleil... la lucite estivale est une réaction solaire qui peut gâcher le paradisiaque week-end que vous attendiez avec impatience après l’hiver ou le début de vos vacances aux Tropiques ! Couramment appelée “allergie au soleil”, cette affection cutanée apparaît souvent à l’arrivée des beaux jours, lors des premières expositions solaires au printemps ou au début de l’été. Fréquente, elle touche notamment les jeunes femmes. Plus de 20% de la population adulte en souffrirait.
Qu’est-ce que la lucite estivale ? Quelles sont les gestes à adopter pour l’éviter ? Découvrez nos explications et conseils !
Qu’est-ce que la lucite estivale ?
UNE DERMATOSE LIÉE AU SOLEIL
La photodermatose qu’est la lucite se caractérise par l’apparition de petits boutons prurigineux et de plaques rouges après une exposition au soleil intense et prolongée sur une peau non bronzée. À la différence de l’urticaire solaire (visible en environ 10 minutes), les symptômes de la lucite ne surgissent que 2 à 3 jours après l’exposition. Et si les peaux claires sont davantage touchées, les peaux mates ne sont pas épargnées !
Les éruptions cutanées inflammatoires provoquées par la lucite se localisent souvent sur les épaules, les bras, le décolleté, le dos, les mains et les pieds. Elles affectent rarement le visage - ce dernier étant progressivement et régulièrement exposé au soleil.
Que faire pour prévenir la lucite ?
LA CRÈME SOLAIRE, VOTRE PRINCIPAL ALLIÉ POUR VOUS PROTÉGER !
Pour éviter la lucite estivale, appliquer sur sa peau une crème solaire de très haute protection (SPF 50+) avant toute exposition est indispensable. N’hésitez pas à renouveler l’application toutes les 2 heures, et après vous être baigné à la plage ou à la piscine !
Nos conseils pour choisir la crème solaire adaptée :
  • optez pour un facteur de protection solaire élevé (50+ ou 50) ;
  • prenez soin de choisir un produit solaire possédant le signe UVA entouré ;
  • privilégiez les formules qui contiennent des filtres intitulés meroxyl XL, tinosorb M, dibenzotriazole ou butyl méthoxydibenzoyl méthane.
PRÉPAREZ VOTRE PEAU AU SOLEIL !
AVEC LES PHOTOPROTECTEURS INTERNES :
Avant le début de l’exposition solaire, la prise de compléments alimentaires solaire est une solution qui a fait ses preuves pour préparer sa peau au soleil et éviter l’apparition trop violente de petites papules rouges. En bonus, ces compléments permettent de booster votre bronzage et d’avoir un joli teint hâlé dès le début de l’été !
Comment fonctionnent-ils ?
Ils renforcent le système de défense de la peau contre les effets néfastes des rayons solaires, grâce à divers actifs. Très souvent, les formules contiennent certains de ces ingrédients :
  • des vitamines C et E, du sélénium, qui contribuent à protéger les cellules contre les radicaux libres,
  • des béta-carotènes ou des lycopènes, des pigments naturels qui favorisent la production de mélanine,
  • des huiles de poisson ou des huiles végétales, riches en oméga-3, qui stimulent la formation de collagène (que les rayons ultraviolets détruisent, mais qui est nécessaire à la bonne hydratation de la peau),
  • du para-aminobenzoïque, aussi appelée vitamine B10, connu pour diminuer la sensibilité aux coups de soleil,
  • du nicotinamide (vitamine PP ou B3), qui contribue au maintien d’une peau normale.
Si ces compléments alimentaires ne permettront pas d’éviter une lucite, ils auront néanmoins pour avantage d’augmenter son seuil de déclenchement.
AVEC DES ALIMENTS RICHES EN CAROTÉNOÏDES
Les caroténoïdes sont riches en bêta-carotène, un précurseur de la vitamine A doté de vertus antioxydantes et photoprotectrices. On les retrouve dans des fruits (tomates, oranges, mangues, abricots, melon…) et des légumes (carottes crues, betterave, patate douce, épinards, mâche…). Ces aliments, s’ils ne remplacent pas une crème solaire, permettent néanmoins d’absorber un peu les ultraviolets.
SORTIE AU SOLEIL PROGRAMMÉE ? QUELQUES RÈGLES D’OR À RESPECTER !
  • Évitez de sortir lorsque l’ensoleillement est au plus fort (entre 12 et 16 heures).
  • Exposez-vous progressivement au soleil : commencez par une demi-heure en terrasse ou sur votre balcon plusieurs fois par semaine, et augmentez petit à petit la durée de l’exposition.
  • Si vous devez sortir au zénith, mettez-vous le plus souvent à l’ombre et portez des vêtements qui couvrent votre peau,
  • Si vous pratiquez une activité sportive en extérieur, de même, portez des vêtements légers mais couvrants, en plus d'appliquer une protection solaire SPF 50 ou 50+.

mardi 9 juillet 2019

Les routines beauté indispensables de l'été



Chaleur, soleil, vent, baignades… Si l’été est la période de l'année où l’on se reconnecte avec son corps, c’est aussi celle où on l’expose davantage. Avec deux mots essentiels au bien-être : hydratation et légèreté. Voici les rituels qui subliment, protègent et rafraîchissent visage, cheveux, jambes, pieds…
Plus question, le temps des vacances, de parler de brushing fastidieux ou de fond de teint camouflant... En été, on allège les rituels beauté habituels et on prend du temps pour des gestes bien-être.
Visage sous la chaleur : multiplier les gestes hydratants
En été la peau s’échauffe davantage, l’eau s’évapore plus vite. Elle a besoin d’une hydratation plus intense et de textures plus légères... question de confort.
La solution : multiplier les gestes hydratants. On troque sa crème riche et épaisse et l’on applique le matin une texture gel-crème, à condition de la booster par des retouches d’hydratation au cours de la journée.
Les gestes “plus” :
  • appliquer une lotion hydratante le matin pour nettoyer ;
  • utiliser un sérum léger en couche fine sous la crème de jour ;
  • vaporiser sa peau d’eau thermale dans la journée, compter jusqu’à dix et absorber avec un mouchoir en papier ;
  • faire un masque le soir quand la peau en a besoin.
Se maquiller en été sans brillance
Pour éviter les brillances et le make-up qui coule sous l'effet de la chaleur... voici les conseils de Carole Colombani, maquilleuse professionnelle :
Pour le teint : l’heure est aux BB bronze, ces BB crèmes spécial été qui boostent la bonne mine en transparence. Elles sont parfaites et presque suffisantes à une condition : utiliser un soin légèrement matifiant en dessous, ou faire des retouches dans la journée pour absorber le surplus de brillance.
Pour les yeux : la texture qui tient le mieux sur les yeux est le fard crème longue tenue, qu’il se présente en pot ou en gros crayon jumbo, accompagné d’un mascara waterproof.
Pour les lèvres : la couleur qui sublime le mieux le bronzage est  le rose tendre mais pas pastel, qui met la bouche en valeur.
Tâches : ne laisser passer plus aucun UV
Les femmes qui sont sujettes aux tâches le savent bien : il faut absolument se protéger du soleil. En plus des mesures de protection solaire, l’application d’un correcteur teinté un peu épais (type anticernes ou, mieux encore, une crème solaire compacte teintée) sur les taches va faire coup double : uniformiser le teint et les protéger encore un peu plus des UV.
Alléger ses jambes
Les soins jambes lourdes contiennent des actifs veinotoniques type vigne rouge ou marron d’Inde, auxquels on associe souvent du menthol pour la fraîcheur immédiate. Le soir, l’application d’une crème pour les pieds et les jambes, en massant et en pétrissant la voûte plantaire, apportera du confort et de la légèreté.
Le bon geste : marcher dans une eau à 20  °C pendant 20 minutes. La résistance est cinq fois plus importante que sur la terre ferme, et le travail sur les muscles est plus intense.

mercredi 3 juillet 2019

Baume des pharaons, la recette maison pour booster sa beauté




Produit en vogue, ce baume 100% naturel à base de miel et de cire d’abeille arrive dans notre salle de bain. On vous donne la recette de ce soin beauté.
Miel, propolis, cire, pollen, gelée royale... les abeilles sont de vraies magiciennes ! Et pas seulement côté papilles, leurs productions peuvent aussi nous rendre plus belle. On vous donne la recette d'un produit de beauté tendance fabriqué avec ces produits naturels !

Les bienfaits des abeilles
Les produits récoltés et transformés par les abeilles sont utilisés depuis la Préhistoire par l'Homme. Précieux alliés pour la santé, ces produits possèdent des vertus antioxydantes, antiseptiques, antibactériennes et anti-inflammatoires.
Et du côté grand-mères, le miel remporte aussi tous les suffrages (rien ne vaut une bonne cuillère de miel pour lutter contre les maux de gorge pas vrai ?)! On l'aime pour son pouvoir sucrant et son parfum délicat ... mais aussi pour ses qualités nutritives (vitamine B, oligoéléments, acides aminés, minéraux) ! Autre atout ? Le miel remplace parfaitement les sucres raffinés dans nos desserts ! Doté d'un pouvoir cicatrisant, il envahit aussi la cosmétique pour nourrir la peau et les lèvres abimées !

Le baume au miel et à la cire d'abeille
Très prisé aux États-Unis depuis plus de 20 ans sous le nom de la marque Egyptian Magic Cream, ce baume, qualifié parfois de miraculeux, est facile à réaliser chez soi. Le « baume des pharaons » (en français), c'est LE produit de beauté tout-en-1 : en plus d'être 100% naturel on peut l'utiliser aussi bien comme démaquillant, masque pour cheveux fatigués ou soin hydratant pour la peau et les lèvres sèches.
Pour 1 petit bol :
  • 15g de cire d'abeille
  • 75g d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de miel
  • 1 cuillère à café de teinture de propolis
Les étapes :
1.      Faire fondre la cire d'abeille au bain-marie, par exemple en recyclant une boite de conserve.
2.      La mélanger avec l'huile, puis avec le miel et la teinture de propolis, en procédant rapidement, avant que la cire se resolidifie.
3.      Transférer dans un pot.

mercredi 26 juin 2019

Cheveux crépus ou frisés : l'art de l'entretien



Beaucoup de préjugés circulent sur les cheveux frisés et crépus. Ils seraient trop épais, impossibles à coiffer au point de devoir être domptés…

Les cheveux frisés et crépus à la loupe
Les cheveux crépus sont déterminés en grande partie par nos gènes : ce sont d’eux que dépend l’incurvation des racines capillaires, la forme de la tige et la configuration des fibres de kératine. Ainsi, les cheveux frisés ou crépus (de type africain), structurés en hélice, auraient jusqu’à 12 fois plus d’ondulations que les cheveux de type européen ! Chacune de ces ondulations, au niveau desquelles la cuticule est fortement fléchie, représente un possible point de casse.
Ce type de cheveux est donc très fragile… en plus d’être fin et peu profondément implanté dans l’épiderme. D’autre part, doté d’un cuir chevelu fabriquant peu de sébum, il est particulièrement sec, ce qui accentue encore davantage sa fragilité. Et pourtant, entre les défrisages, les lissages et le tissage de nattes lourdes et serrées, c’est certainement celui qui subit le plus d’outrages…

Cheveux frisés et crépus : L’art délicat du démêlage
Tandis que les cheveux de type européen et asiatique cassent respectivement sous des poids de 80 et 100g, le cheveu de type africain rompt dès 60g. Il faut donc le manipuler avec beaucoup de délicatesse pour le garder entier !
Le démêlage, à haut risque, est donc à réaliser avec la plus grande prudence. Sachez tout d’abord que contrairement aux autres types de cheveux, les cheveux très frisés ou crépus ne doivent JAMAIS être démêlés sans avoir été préalablement mouillés ou humidifiés. Le mieux sera donc de garder un brumisateur près de vous.

Chouchouter ses cheveux frisés ou crépus
Hydratation : s’il y a un mot-clé à retenir pour les soins des cheveux frisés ou crépus, c’est bien celui-là. Votre chevelure a besoin d’être nourrie intensément, et en permanence.
Choisissez donc un shampooing et un après-shampooing à base d’actifs ultra nourrissants (huiles végétales, notamment le karité ou l’argan).
Usez et abusez de bains d’huile à laisser poser avant le shampooing ou toute la nuit, ou encore de masques à appliquer post-shampooing.
La nuit, faites votre princesse et dormez dans des draps de soie, ou de satin. Bon, une taie fera l’affaire, elle sera en tout cas préférable à celles en coton, qui absorbent le précieux sébum qui hydrate vos cheveux.

Coiffures pour cheveux frisés ou crépus : avantages et inconvénients
Le défrisage : Ce n’est plus un secret pour personne, le défrisage brûle la fibre capillaire, endommageant considérablement le cheveu. Si vous y tenez vraiment, faites-le réaliser dans un bon salon, où un diagnostic personnalisé permettra au coiffeur d’adapter la durée de pose et le dosage du produit à votre type de cheveu.

Les tresses : ces nattes plaquées contre le crâne sont souvent beaucoup trop serrées, provoquant maux de tête et traction excessive sur la racine des cheveux. Demandez donc à la personne qui vous les fait d’y aller mollo ! Préférez en outre les tissages à clipper à ceux qui se fixent à la colle, car celle-ci abîme aussi les cheveux.

L’afro : C’est sans doute la coiffure qui préservera le mieux votre crinière, à condition que vous l’hydratiez correctement. Le cheveu étant davantage exposé aux agressions extérieures, il a en effet tendance à être plus desséché.

mercredi 19 juin 2019

10 conseils pour avoir de jolis pieds en été



Ils sont de sortie tout l'été, et on veut qu'ils soient beaux ! C’est le moment de dorloter ses pieds jusqu’au bout des ongles. Peau douce et joli vernis, ça change tout !
Prendre soin de ses pieds l'été, en vacances : un rituel beauté à ne pas manquer, surtout que l'on a le temps pour le faire et plein d'occasions pour montrer le résultat final.

1. On voit son pédicure pour une remise à neuf avant de partir
Pourquoi se sent-on si légère en sortant d’une séance chez son podologue ? Personne n’échappe à cette sensation de bien-être.
Ces soins de pédicurie ont le mérite de prévenir les futurs ennuis sur les ongles (incarnés, épaissis) et les gênes sur les zones d’appuis, etc. Le bon rythme : une fois par trimestre.

2. Sous la douche, on brosse et on gomme doucement
On brosse ses ongles, deux fois par semaine, avec une brosse à ongles souple, pour enlever tous les petits débris.
On exfolie ses pieds, une fois par semaine, avec un gant de hammam et un peu de savon noir, pour limiter l’accumulation de corne et garder une peau souple.

3. On ponce les talons, mais pas trop souvent
Les pédicures dans leur majorité tolèrent uniquement la pierre ponce, pas la râpe. Une fois par mois, sur les talons et sous la douche. Si vos pieds ont tendance à fabriquer beaucoup de corne, alternez entre votre crème hydratante et une crème à base d’urée dosée à 30-50 % pour éliminer les cellules mortes.

4. On hydrate régulièrement ses pieds
Un geste à faire tous les jours ! On alterne crème hydratante et crème nourrissante, en insistant sur le pourtour des talons et des ongles. Si vos pieds sont très secs, pensez au savon sans savon et surgras.

5. On coupe puis on lime ses ongles
On commence par couper avec une pince ou un coupe-ongles de qualité. La coupe est droite et on arrondit les angles doucement avec une lime en carton. La forme finale suit celle de l’ongle.

6. On masse ses pieds le plus souvent possible
Rien de tel qu'un massage, avec ou sans crème, pour détendre le pied. Notre conseil : assise et bien à l’aise, en partant du dessus du pied et en descendant vers les orteils, on avance les pouces, l’un après l’autre, en une sorte de petite marche. Prenez aussi l’habitude, chez vous, de faire rouler votre pied sur un petit rouleau en bois ou sur une balle de tennis.

7. On choisit un vernis plus foncé que sur les mains
Les lois du vernis sont précises : on reste dans la même famille de couleurs (rouges, orangés ou roses) que sur les mains et on choisit un ton deux crans plus foncé.
Si votre peau est claire,  un beau rouge  foncé ou un rouge vif lumineux mettent bien en valeur la transparence de la peau. Vous pouvez aussi opter pour des pastels. Sur une peau mate : pas de pastel mais un rouge noir très foncé ou un brun-orangé-terre cuite superbe avec une sandale couleur cuir.

8. On évite les tongs
Pour marcher, la bonne chaussure, c’est celle qui favorise l’activation de la pompe veineuse du mollet. Et ceci grâce à un bon déroulé du pas avec ses phases d’appui (talon, plante et gros orteil).  Ce déroulé n’est possible que si le pied est détendu et non agrippé pour retenir la chaussure comme dans une tong ou une mule. Même dans une ballerine, les orteils sont rétractés. Dans ce type de chaussures plates, le soutien est souvent inexistant, ce qui favorise les mauvaises positions et des douleurs au niveau du bassin et du cou.
La bonne option, c’est que la chaussure tienne à la cheville par une attache. Sans oublier un petit dénivelé (1 cm suffit) entre le talon et l’avant du pied et un bon amorti.  Vous ne voulez vraiment pas renoncer à vos tongs ? Alors, ne les portez pas non-stop pendant tout l'été, changez souvent de chaussures, pour limiter les tensions.

9. On muscle sa voûte plantaire
Le plus souvent enfermé et sédentaire, le pied reçoit très peu de stimuli. Cet exercice fait fonctionner l’ensemble des muscles du pied, aide à maintenir le gros orteil dans l’axe et renforce la voûte plantaire. Autre bienfait, on améliore en même temps notre ancrage dans le sol. L’exercice : pieds nus sur le sol ou sur le sable dur, creuser et soulever au maximum la voûte plantaire en griffant les orteils. C’est tout l’ensemble de la semelle plantaire qui doit se soulever.

10. On détend les pieds avec une recette fraîcheur
La recette anti-échauffement des pieds : une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée et une de citron à diluer dans votre crème hydratante. À faire le soir pour éviter les taches au soleil. Agréable et délassant, surtout si on y ajoute une goutte d’huile essentielle d’hélichryse italienne. 

mercredi 12 juin 2019

Nettoyage de peau : bien nettoyer sa peau pour en prendre soin



Pour prendre soin de sa peau, la première étape est de bien nettoyer son visage. Une peau propre, c’est une peau débarrassée des impuretés de la journée, plus nette, plus belle, et en meilleure santé. Découvrez nos conseils pour bien nettoyer sa peau.

Pourquoi nettoyer son visage ?
Pour avoir une belle peau, il faut nettoyer son visage au moins une fois par jour. Pourquoi ? Parce que la peau est exposée à de nombreuses impuretés tout au long de la journée : pollution, poussières, transpiration. Il s’agit là de résidus extérieurs, mais la peau se renouvelant de manière continue, elle produit elle aussi ses propres déchets : excès de sébum, cellules mortes, toxines. Si ces résidus ne sont pas éliminés au quotidien par un bon nettoyage de peau, votre peau peut perdre en éclat. Le teint devient plus terne, le grain de peau est moins affiné, les excès de sébum sont plus fréquents ainsi que les imperfections.
Nettoyer son visage contribue en bonne partie à avoir une belle peau : un nettoyage visage quotidien permet de prévenir les imperfections en évitant l’accumulation de résidus sur le visage.

Nettoyage de peau : associer son démaquillant et son nettoyant visage
Avant de nettoyer sa peau, il faut bien la démaquiller si vous portez du maquillage. Aller se coucher avec son maquillage, c’est l’assurance de développer irritations et imperfections. Pour vous démaquiller, choisissez un démaquillant bien adapté à votre peau. Huile végétale, eau micellaire, lait démaquillant, chacune sa méthode et chacune son produit. Seulement, une huile végétale ne va pas démaquiller de la même façon qu’une eau micellaire, il faut donc adapter le soin nettoyant qui suit.

Si vous utilisez de l’huile végétale, utilisez ensuite une lotion tonique pour éliminer résidus de gras et de maquillage pour une peau nette. Si vous utilisez une eau micellaire, l’idéal est de vaporiser de l’eau thermale et l’éponger avec un coton pour éliminer les derniers résidus de maquillage mais aussi de tensioactifs contenus dans l’eau micellaire. Si vous utilisez un lait ou une lotion démaquillante, c’est un nettoyant moussant léger qu’il faudra appliquer derrière pour bien nettoyer sa peau.
Peu importe le nettoyage visage que vous choisissez parmi les méthodes ci-dessus, il faut toujours finir par une crème hydratante pour nourrir votre peau. Une peau nette c’est avant tout une peau hydratée et bien nourrie !

Faut-il nettoyer son visage matin et soir ?
La réponse est oui. Le soir, après vous être démaquillée, il faut nettoyer votre visage pour éliminer les restes de maquillage, de sébum, de particules de pollution, de poussières ou de transpiration.
Le matin, il faut aussi nettoyer son visage mais sans avoir la main aussi lourde que le soir. On cherche à éliminer les excès de sébum et la transpiration, ainsi que les toxines qui se sont libérées pendant la nuit. Pour le matin, utilisez une lotion tonique qui permettra de nettoyer doucement et de resserrer les pores, ou optez pour un gel moussant léger pour un nettoyage de peau en douceur.

Nettoyer sa peau : et le gommage dans tout ça ?
Les gommages et soins exfoliants sont des nettoyants très puissants, qui vont aller déloger les impuretés qui dilatent les pores. Le but ? Affiner son grain de peau, nettoyer sa peau en profondeur, et éventuellement éliminer les excès de sébum.
Attention cependant, les gommages et exfoliants ne doivent être utilisés qu’une à deux fois par semaine pour nettoyer sa peau. En nettoyage visage quotidien, c’est l’assurance d’une peau irritée qui va répondre par un excès de sébum et des rougeurs.
Pour les peaux sèches et les peaux sensibles, il existe de nombreuses gammes d’exfoliants doux, notamment en parapharmacie. Ils vont aller déloger les impuretés tout en nourrissant la peau, avec des formules plus douces que les gommages classiques.

mercredi 5 juin 2019

7 astuces pour perdre du poids sans faire de régime



Malgré la multitude de régimes existants, perdre du poids n'est pas toujours une affaire couronnée de succès. Lilian Cheung, du département de nutrition à l'école de santé publique de Harvard rappelle l'importance de nos comportements dans la perte de poids, au delà de la question du régime lui-même. Elle nous explique ici 7 astuces de "pleine conscience" qui permettent de perdre du poids progressivement, sans sensation de restriction.

Honorer la nourriture
Avec l'abondance et la facilité d'accès à la nourriture dans les pays développés nous en avons oublié d'où viennent nos aliments. En prendre conscience en pensant au travail des éleveurs, aux diverses conditions météorologiques et humaines nécessaires pour qu'un produit arrive dans notre assiette peut nous aider à ressentir plus de gratitude et avoir une meilleure conscience de ce que nous mangeons.
Engager tous ses sens
Lilian Cheung conseille d'apprendre à ressentir l'odeur de nos aliments et de nos plats, à sentir la texture lors de la préparation, à écouter le bruit sous la dent. Apprendre à ressentir les aliments avec notre esprit permet d'améliorer notre conscience alimentaire.
Choisir des plats de petite taille
Des recherches montrent que plus on choisit une assiette de grande taille plus on mange. Il est donc conseillé de choisir de petites assiettes et de servir de petites portions, quitte à se resservir plus tard.
Mâcher
Mâcher est un processus fondamental. Il permet d'une part de ressentir tous les goûts des aliments et d'autre part d'améliorer la digestion car la salive contient des enzymes qui facilitent le futur travail de notre système digestif.
Manger lentement
En mangeant lentement nous laissons plus de temps pour profiter du goût des aliments. De plus, lorsqu'on mange trop rapidement notre organisme envoie le signal de la satiété au cerveau trop tardivement. Tant que ce signal n'est pas arrivé nous sommes poussés à continuer à manger et donc souvent à manger trop.
Eviter de sauter des repas
En rentrant du travail fatigué et avec un gros appétit nous sommes amenés à manger plus en un repas que nous ne l'aurions fait avec plusieurs repas au cours de la journée. Pour éviter les coups de fatigue et les fringales il est recommandé de consommer des aliments à index glycémique bas.
Manger une alimentation riche en végétaux
Une récente étude dirigée par les chercheurs de Harvard a montré qu'une consommation plus élevée de viande rouge et de charcuteries est associée à une prise de poids plus importante. A l'inverse une alimentation végétarienne ou riche en végétaux est associée à un meilleur contrôle du poids.

mercredi 29 mai 2019

Anti-âge – Comment cacher ses cheveux blancs ?



Si certaines les assument très bien, l’apparition des premiers cheveux blancs est généralement mal vécue par la majorité des femmes. Symbole de l’âge qui avance inexorablement, les cheveux blancs font souvent l’objet d’une seule et même obsession : la dissimulation ! Voici nos conseils pour les camoufler sans que personne ne le remarque !

Pourquoi on a des cheveux blancs ?
La principale fautive à pointer du doigt, c’est la mélanine, un pigment naturel à l’origine de la coloration de la peau et des cheveux. Avec l’âge, les cellules responsables de la production de ce pigment – les mélanocytes – deviennent moins efficaces. C’est un phénomène tout à fait normal qui touche tous les humains. Résultat : la pigmentation des cheveux s'atténue et perd de sa couleur. Lorsqu’il meurt, le cheveu est naturellement remplacé par une nouvelle fibre capillaire. A partir d’un certain moment, la repousse sera partiellement ou totalement décolorée. C’est ce qui donne les cheveux gris ou blancs, en fonction des individus.

Cheveux blancs : le mascara capillaire
Conditionné de la même manière qu’un mascara pour les cils, ce type de maquillage capillaire est très pratique pour dissimuler des cheveux blancs épars ou des racines naissantes en attendant la prochaine coloration. Mais il ne s’agit là que d’une solution de retouche qui peut simplement vous sauver la mise en un clin d’œil ! Pour cela, il suffit d’appliquer le mascara sur les zones concernées, de le laisser sécher à l’air libre ou au sèche-cheveux et de brosser les cheveux pour en supprimer l’excédent. Le tour est joué ! Rassurez-vous, les mascaras capillaires sont waterproof. Même sous la pluie, ils tiendront.

Cheveux blancs : le balayage
Pour celles qui refusent une coloration totale, il est possible d’opter pour un simple balayage. Ce dernier est plutôt indiqué pour les femmes blondes à châtains qui commencent tout juste à avoir quelques cheveux blancs. Certes, le balayage ne va pas les recouvrir, mais il va en estomper le contraste avec les autres cheveux. Comment ? En les dissimulant parmi des mèches éclaircies. Une technique en trompe-l’œil très efficace qui requiert un entretien moins important qu’une coloration ! En plus, le balayage apporte de la luminosité à la chevelure, lui donnant un aspect « bonne santé » immédiat… Parfait pour passer inaperçue !

Cheveux blancs : la coloration ton sur ton
Egalement appelée coloration semi-permanente, cette méthode de camouflage s’adresse surtout aux femmes dont les cheveux blancs ne représentent pas plus de 20 % de la surface capillaire totale. Ce type de coloration peut être appliqué – au choix – uniquement sur les cheveux blancs ou sur l’ensemble du cuir chevelu. Comme son nom l’indique, la coloration semi-permanente va progressivement s’estomper au fil de vos lavages. En général, elle persiste durant 8 à 10 shampoings. Si la coloration ton sur ton ne contient pas d’ammoniaque et n’altère pas la fibre capillaire, elle va toutefois avoir tendance à l’assécher. Pensez donc à appliquer régulièrement des soins hydratants spécifiques afin de préserver la brillance de vos cheveux.

Cheveux blancs : la coloration permanente
C’est la technique la plus efficace pour couvrir vos cheveux blancs lorsque ces derniers recouvrent près de 50 % de votre chevelure. Mais c’est aussi celle qui vous demandera le plus d’entretien, car pour éviter les racines disgracieuses lors de la repousse, vous allez devoir prendre rendez-vous régulièrement chez votre coiffeur. La coloration permanente, aussi qualifiée de coloration d’oxydation, va faire pénétrer les pigments en profondeur au sein des fibres capillaires. C’est ce qui lui confère un pouvoir beaucoup plus couvrant que la coloration ton sur ton. Pour ne pas abîmer vos cheveux, privilégiez des colorations qui utilisent des pigments végétaux et adaptez vos soins capillaires en conséquence.

mercredi 22 mai 2019

Astuces pour avoir de beaux ongles blancs



Zone de contact visible, les mains reflètent une part importante de notre féminité. Joli vernis, ongles manucurés, peau hydratée… Vous passez des heures à vous occuper de leur beauté. Mais malheureusement, vous avez du mal à garder vos ongles blancs. Ne vous inquiétez pas, rien n’est impossible ! Pour blanchir vos ongles efficacement, voici quelques solutions maison à adopter sans tarder.
Pour une hygiène parfaite des ongles, munissez-vous d’une brosse à ongles (disponible dans le commerce), de savon et d’un bol d’eau.  Si vous avez les ongles cassants, optez pour un savon de Marseille riche en glycérine. Mettez le savon dans le bol d’eau, puis direction le micro-ondes pendant deux minutes. Laissez ensuite tremper vos doigts dans le mélange cinq bonnes minutes avant de déloger les saletés présentes sous les ongles grâce à la brosse. Une opération à renouveler au moins une fois par semaine.
Astuce : l’eau chaude ramollit les cuticules, profitez-en pour les repousser avec un bâton de buis.   
De beaux ongles blancs et déjaunis
Les couches de vernis à ongles à répétition, le tabac, un mauvais entretien… peuvent laisser des marques sur vos ongles. Pour venir à bout des petites taches jaunes ou des ongles vraiment jaunis, passez à l’étape du blanchissage.  Il existe des solutions toutes prêtes dans le commerce à mélanger avec de l’eau. Mais vous pouvez très bien créer votre propre bain blanchissant.
Pour cela, il vous faut : le jus d'un demi-citron, une cuillère à soupe de bicarbonate de soude et un bol d’eau tiède. Mélangez tous les ingrédients, et trempez vos doigts trois minutes dans le bol. À la sortie, des ongles plus forts et plus blancs !
Astuces pour garder les ongles blancs
Pour avoir de beaux ongles blancs, voici sept solutions qui ont fait leurs preuves :
-Évitez de mettre du vernis à ongles foncé directement sur l’ongle ; appliquez toujours une base protectrice au préalable ;
-Adoptez le réflexe citron en bain comme expliqué ci-dessus, ou en le frottant directement sur l’ongle ;
-Vous pouvez également frotter vos ongles avec un coton imbibé de vinaigre blanc ;
-Ayez toujours du bicarbonate de soude sous la main ; un peu de cette poudre magique sur une vieille brosse à dents permet de nettoyer et de blanchir l’ongle ;
-Si vous êtes pressée, vous trouverez dans le commerce des poudres blanchissantes à mélanger avec de l’eau, ainsi que des bases blanchissantes à appliquer comme un vernis à ongles.
-Dernière solution, à n’utiliser que rarement : l’eau oxygénée. Elle blanchit l’ongle avec une efficacité redoutable, mais le fragilise. Après chaque blanchiment des ongles, n’oubliez pas de vous hydrater les mains !

mercredi 8 mai 2019

Hyaluron Pen: une tendance beauté qui inquiète !




Récemment, dans le domaine des lèvres pulpeuses et du camouflage des rides, c'est le Hyaluron Pen qui attire beaucoup de femmes. Avoir de belles lèvres bien pulpeuses et un visage sans rides, c’est la tendance beauté qui fait fureur actuellement. Pour répondre à une demande accrue en volume, certaines sont prêtes à tout, quitte à s’injecter différentes mixtures chimiques tels l’acide hyaluronique et la procédure se simplifie avec le stylo Hyaluron Pen, une approche innovante qui évite l’utilisation d’aiguilles pour augmenter le volume des lèvres ou combler les rides.
En quoi consiste la tendance de l’injection d’acide hyaluronique?
Promue par les célébrités et proposée par les spécialistes en procédures anti-âge, l’injection d’acide hyaluronique (HA) consiste à utiliser une molécule sous forme de gel qui va agir à l’intérieur de la peau pour des effets antirides et volumisants immédiats. À noter que l’HA est naturellement présent dans le tissu sous-cutané, ce qui la rend plus facile à tolérer tout en ayant des effets secondaires limités. Une séance d’injection HA dure environ 10 à 30 minutes, avec un résultat initial palpable sur les rides effacées et les lèvres gonflées, mais pour un effet définitif, il faut attendre une dizaine de jours pour que l’organisme ait eu le temps de bien assimiler le produit injecté.
Par contre, l’acide hyaluronique est biodégradable et les effets ne durent qu’entre 6 à 8 mois. L’intervention est donc à renouveler. Qui plus est, les effets de l’acide hyaluronique diffèrent d’une personne à l’autre, car divers paramètres sont pris en compte, entre autres l’âge, les habitudes alimentaires, les zones d’interventions et le niveau d’exposition aux rayons UV du soleil.
Comprendre le fonctionnement de l’Hyaluron Pen
Si les anciennes procédures consistaient à se servir de seringue pour injecter l’acide hyaluronique sous la peau, le Hyaluron Pen est une approche non invasive. En effet, il s’agit d’un stylo avec ressorts qui libère une dose précise de HA sous la peau avec une vitesse de 800 km/h assurée par une propulsion par air comprimé. La quantité d’acide hyaluronique injectée est donc mieux maîtrisée, tandis que le trou formé au niveau du derme est microscopique.
L’impact du Hyaluron Pen sur la santé
Comme pour chaque traitement anti-âge, il est important d’en parler avec un professionnel pour mieux prévoir les effets négatifs. Si l’acide hyaluronique est moins allergène que le collagène ou le botox, il y a tout de même des contre-indications. Par exemple, vous ne pourrez pas y avoir recours si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous avez des problèmes d’herpès au niveau des lèvres. Certaines infections cutanées ne permettent pas l’utilisation de l’HA.
Sachez également que vous devez vous préparer aux séances d’injection en évitant de fumer, de prendre de l’aspirine ou tout autre traitement anti-inflammatoire non stéroïdien. Un massage de la zone traitée est également nécessaire pour étaler le produit et permettre une meilleure absorption.
Quoi qu’il en soit, faites toujours appel à un professionnel réputé et certifié pour limiter les risques d’effets secondaires, tout en bénéficiant de conseils avisés face aux effets normaux de l’Hyaluron Pen, qui sont la formation d’œdème, de bleus ou de rougeurs cutanées.

mercredi 1 mai 2019

Comment accélérer la repousse de mes cheveux naturels ?



Que vous ayez récemment coupé (trop) franchement pour passer des cheveux lissés aux cheveux naturels, ou que vous ayez décidé de laisser pousser vos cheveux courts, certaines astuces permettent de stimuler la pousse des cheveux. Et on ne parle pas de produits capillaires professionnels hors de prix. Voyez plutôt, c'est par ici.
La repousse des cheveux : pourquoi ?
Il faut d'abord savoir que, quel que soit son état, le cheveu pousse. Cependant, un cheveu trop sec ou abîmé finira par casser aussi vite qu'il ne pousse. De là, bon courage pour voir une différence. Les cheveux naturellement bouclés, comme tous les types de cheveux bouclés d'ailleurs, ont une tendance à la sécheresse et à la fragilité.
Ce qui veut dire qu’il faut mettre le paquet sur les soins hydratants. Limitez-vous à un shampooing par semaine et prenez-soin d'appliquer un après-shampooing à chaque fois que vous vous lavez les cheveux. Pensez aussi à appliquer un soin sans rinçage pour hydrater et nourrir le cheveu.
Autre explication possible aux cheveux cassants : vous avez trop souvent recours aux accessoires chauffants, ou vous les réglez sur une température trop élevée. Lorsque vous séchez vos cheveux, faites-le à chaleur modérée ou utilisez un bonnet sèche-cheveux. Dans tous les cas, tentez d'éviter les lisseurs.
Autres conseils pour stimuler la repousse des cheveux
Pour donner un petit coup de pouce à vos cheveux, vous pouvez appliquer une huile capillaire qui va vraiment pénétrer au cœur de chaque fibre et aider à réparer les pointes. Optez aussi pour des coiffures « protectrices » – la torsade, par exemple – pour préserver l'hydratation et vous empêcher de toucher vos cheveux trop souvent.
Finalement, comme vous le savez sans doute, la bonne santé des cheveux (et donc la repousse des cheveux) dépend largement de ce que nous buvons et mangeons. Les aliments riches en protéines permettent de stimuler la production de kératine, et ainsi d'encourager la pousse des cheveux. De façon générale, rien ne vaut les bons vieux classiques : un régime sain et équilibré, riche en fruits et légumes, et beaucoup, beaucoup d'eau !

mercredi 24 avril 2019

Huiles pour le visage : pourquoi les utiliser, comment les utiliser ?



Depuis quelques temps, toutes les marques sortent leurs huiles pour le visage. Simple tendance? On ne pense pas! Bon, c’est une étape supplémentaire à ajouter à votre routine beauté, mais les nombreux avantages en valent la peine. On vous explique pourquoi, comment et quelles huiles sèches visage utiliser!
Pourquoi utiliser de l’huile pour le visage ?
Premièrement, il faut savoir que notre corps produit naturellement de l’huile. Cependant, à mesure que nous vieillissons, cette production diminue de manière significative. Résultat, la peau du visage devient sèche, ce qui peut causer des éruptions, des ridules et des rides plus profondes à terme. L’utilisation d’une huile pour le visage aide donc à conserver l’équilibre et l’hydratation de la peau tout en la protégeant de son environnement.
Contrairement aux idées reçues, les huiles pour le visage conviennent à la plupart des types de peau. Oui, même les peaux grasses et sujettes à l’acné! Au niveau des résultats, à court terme, vous pouvez vous attendre à un tout nouveau glow! Sur le long terme, l’intérêt d’une huile est qu’elle est le seul produit qui traite réellement les problèmes de peau.
La bonne huile pour le visage peut illuminer le teint, éliminer l’acné et garder le visage hydraté, peut importe votre type de peau. Chouette programme, non?
Comment choisir son huile pour le visage ?
Recherchez des huiles avec une structure « légère » comme les huiles d’argan, de squalane et de jojoba. Ces huiles plus légères pénètrent rapidement dans la peau sans obstruer les pores. Il est aussi bien sûr important de tenir compte de votre type de peau lorsque vous choisissez une huile pour le visage.
Moins évident, tournez-vos plutôt vers des flacons foncés, car l’exposition à la lumière et à la chaleur endommagera rapidement l’huile. Dernière chose, jetez un coup d’oeil aux ingrédients et évitez les huiles où l’eau est le premier ingrédient.
Comment utiliser une huile pour le visage?
L’huile pour le visage est la dernière étape de toute routine beauté. Cependant, selon votre type de peau, il est recommandé d’en mettre matin et soir (peaux plus sèches) ou uniquement le soir (peaux mixtes à grasses).
Quelles huiles visage pour les peaux grasses et/ou à tendance acnéique ?
Pour les peaux grasses, la star est l’huile de jojoba : c’est une huile incroyablement légère mais qui renforce le film hydrolipidique de la peau et régule la production de sébum, ce qui aide à contrôler la brillance!
Pour les peaux à tendance acnéique, l’huile de grenade est naturellement antibactérienne et anti-inflammatoire, mais elle est également très légère et ne laisse pas de film gras disgracieux.
L’huile d’églantier hydrate la peau en profondeur sans obstruer les pores, et ses acides gras atténuent les cicatrices d’acné et réduisent les rougeurs.
L’huile de noisette est aussi un allié des peaux grasses et à tendance acnéique grâce à ses vertus calmantes et cicatrisantes mais nourrissantes. Elle régule l’excès de sébum et aide donc aussi à lutter contre les points noirs.
Quelles huiles visage pour les peaux sèches ?
L’huile de marula est idéale pour réduire les rougeurs et hydrater une peau sèche et irritée et est également riche en omégas 6 et 9. Elle aide aussi à rajeunir la peau et lui donne de l’éclat tout en lui apportant des antioxydants essentiels. Cette huile convient aussi aux peaux mixtes.
L’huile d’amande douce est très hydratante, simple et assez douce pour les personnes souffrant d’eczéma ou tout simplement avec une peau très sèche.
Quelles huiles visage pour les peaux matures ?
Pour un effet anti-âge, l’huile d’argan est très hydratante. Elle est apaisante, pénètre rapidement et est très riche en vitamine E, un antioxydant qui aide à prévenir les dommages cutanés, les taches brunes et les ridules.
L’huile de bourrache est aussi très efficace pour lutter contre les signes de l’âge, notamment dûs au déficit en acide gamma-linoléique. L’huile de bourrache en contient beaucoup, ainsi que des acides gras, ce qui redonne de l’élasticité et de la tonicité aux peaux matures.