mercredi 26 juin 2019

Cheveux crépus ou frisés : l'art de l'entretien



Beaucoup de préjugés circulent sur les cheveux frisés et crépus. Ils seraient trop épais, impossibles à coiffer au point de devoir être domptés…

Les cheveux frisés et crépus à la loupe
Les cheveux crépus sont déterminés en grande partie par nos gènes : ce sont d’eux que dépend l’incurvation des racines capillaires, la forme de la tige et la configuration des fibres de kératine. Ainsi, les cheveux frisés ou crépus (de type africain), structurés en hélice, auraient jusqu’à 12 fois plus d’ondulations que les cheveux de type européen ! Chacune de ces ondulations, au niveau desquelles la cuticule est fortement fléchie, représente un possible point de casse.
Ce type de cheveux est donc très fragile… en plus d’être fin et peu profondément implanté dans l’épiderme. D’autre part, doté d’un cuir chevelu fabriquant peu de sébum, il est particulièrement sec, ce qui accentue encore davantage sa fragilité. Et pourtant, entre les défrisages, les lissages et le tissage de nattes lourdes et serrées, c’est certainement celui qui subit le plus d’outrages…

Cheveux frisés et crépus : L’art délicat du démêlage
Tandis que les cheveux de type européen et asiatique cassent respectivement sous des poids de 80 et 100g, le cheveu de type africain rompt dès 60g. Il faut donc le manipuler avec beaucoup de délicatesse pour le garder entier !
Le démêlage, à haut risque, est donc à réaliser avec la plus grande prudence. Sachez tout d’abord que contrairement aux autres types de cheveux, les cheveux très frisés ou crépus ne doivent JAMAIS être démêlés sans avoir été préalablement mouillés ou humidifiés. Le mieux sera donc de garder un brumisateur près de vous.

Chouchouter ses cheveux frisés ou crépus
Hydratation : s’il y a un mot-clé à retenir pour les soins des cheveux frisés ou crépus, c’est bien celui-là. Votre chevelure a besoin d’être nourrie intensément, et en permanence.
Choisissez donc un shampooing et un après-shampooing à base d’actifs ultra nourrissants (huiles végétales, notamment le karité ou l’argan).
Usez et abusez de bains d’huile à laisser poser avant le shampooing ou toute la nuit, ou encore de masques à appliquer post-shampooing.
La nuit, faites votre princesse et dormez dans des draps de soie, ou de satin. Bon, une taie fera l’affaire, elle sera en tout cas préférable à celles en coton, qui absorbent le précieux sébum qui hydrate vos cheveux.

Coiffures pour cheveux frisés ou crépus : avantages et inconvénients
Le défrisage : Ce n’est plus un secret pour personne, le défrisage brûle la fibre capillaire, endommageant considérablement le cheveu. Si vous y tenez vraiment, faites-le réaliser dans un bon salon, où un diagnostic personnalisé permettra au coiffeur d’adapter la durée de pose et le dosage du produit à votre type de cheveu.

Les tresses : ces nattes plaquées contre le crâne sont souvent beaucoup trop serrées, provoquant maux de tête et traction excessive sur la racine des cheveux. Demandez donc à la personne qui vous les fait d’y aller mollo ! Préférez en outre les tissages à clipper à ceux qui se fixent à la colle, car celle-ci abîme aussi les cheveux.

L’afro : C’est sans doute la coiffure qui préservera le mieux votre crinière, à condition que vous l’hydratiez correctement. Le cheveu étant davantage exposé aux agressions extérieures, il a en effet tendance à être plus desséché.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire